La ventilation mécanique contrôlée

La ventilation mécanique contrôlée (en abrégé VMC) est, dans le bâtiment, un ensemble de dispositifs destinés à assurer le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces, notamment pour les pièces dites humides : salles de bains, toilettes, cuisines…
Le dérèglement climatique est aujourd’hui un fait établi. La prise de conscience de la nécessité de créer un équilibre entre l’homme et son environnement et la contradiction entre croissance mondiale et ressources naturelles non épuisables, ont conduit à une politique de développement durable. Les énergies renouvelables sont une alternative qui contribue à répondre aux besoins croissants sans épuiser les ressources fossiles et sans détériorer de façon irréversible l’environnement.
Il existe principalement trois types de ventilation mécanique contrôlé :

  • La simple flux : Le système est mis en dépression par un extracteur d’air constituant le cœur du dispositif. Il s’agit d’un ventilateur placé généralement dans les combles, aspirant l’air par des conduits aboutissant dans les pièces humides. La dépression ainsi créée assure que l’air humide ou chargé d’odeurs ne circule pas dans le reste de la construction. Cette mise en dépression force également l’air extérieur à entrer dans la construction par des ouïes disposées dans les pièces non humides. La circulation de l’air est ainsi à sens unique. Le contrôle du volume d’air renouvelé par heure se fait manuellement par les occupants : en général, la bouche ou trappe par laquelle l’air est aspiré peut être ouverte plus ou moins grand à l’aide d’un clapet ; le débit d’air entrant peut aussi parfois être réglé par un volet sur les ouïes.
  • La double flux : Une VMC double flux est une ventilation permettant d’insuffler de l’air frais dans les pièces sèches (salon, chambres, …) et de l’extraire dans les pièces humides (cuisine, salle de bain, …) de la maison, formant ainsi un circuit. Contrairement aux VMC simple-flux, les double-flux ne mettent pas la maison en dépression limitant l’entrée des poussières extérieures et facilitant les feux dans les foyers non pourvus d’une entrée d’air frais comme dans le cas des poêles. Une VMC double flux a l’avantage de pouvoir s’accoupler à un échangeur thermique (ou récupérateur sur air vicié) permettant l’hiver de préchauffer l’air entrant à l’aide de l’air sortant et, pour une maison climatisée, l’été de rafraîchir cet air.
  • Les hygroréglables :La VMC hygroréglable est un système de ventilation simple flux qui prend en compte le taux d’humidité relative de la pièce pour contrôler la ventilation. Elle est plus perfectionnée qu’une ventilation autoréglable, activée manuellement par l’utilisateur. Elle peut être à simple ou à double flux :
    La VMC simple flux hygro A : le débit des bouches d’évacuation est automatisé, se réglant en fonction du taux d’humidité ambiant grâce à des capteurs.
    La VMC simple flux hygro B : en plus des bouches d’évacuation, les entrées d’air sont également modulables en fonction de l’humidité, ce qui la rend plus performante.
    La VMC hygroréglable à double flux : un échangeur thermique récupère les calories de l’air vicié pour chauffer l’air entrant, et elle se règle automatiquement en fonction de l’hygrométrie.

Découvrez nos partenaires énergétiques :

 logo_aldes logo_alliantz logo_alma logo_atacama logo_DixNeuf logo_baleo
 logo_daikin logo_enphase logo_faber logo_giordano logo_gseintegration logo_guntamatic
 logo_imeon-energy logo_invicta logo_irfts logo_tolerie-nantaise logo_mitsubishi-electric logo_nextherm
 logo_poujoulat logo_renusol logo_syrius logo_thermowin logo_unelvent logo_victron
logo_best-fires logo_igloo logo_phoenixsolarlogo_bellfires logo_panasonic logo_viessmann
 logo_hs-france
Recherches populaires : Poele a bois Perpignan
Remonter